Your address will show here +12 34 56 78
FORMALISER LA DEMANDE

  • Identifier l'origine de la demande de prise en charge : l'individu, le corps médical, le conjoint, la famille ...

  • Recueillir l'expression brute de la problématique

  • Apprécier le type de difficultés rencontrées : affective, intellectuelle, psycho-somatique, de société

  • Apprécier les conséquences pour le patient, l'entourage ...

  • Reformuler et proposer une demande éclairée

  • Identifier le type de crise : psychosociale, psychotraumatique, psychopathologique

  • Repérer la nature de la demande de prise en charge : d'expression, de compréhension, de changement.

  • Text Hover

LE CONCEPT GÉNÉRAL DE LA DEMANDE

CONCEPT GÉNÉRAL DE LA DEMANDE


En clinique, ce terme de demande renvoie aux différentes motivations pour lesquelles le patient se trouve dans une situation d’entretien (Montreuil et Doron, 2009). La demande du patient auprès du psychologue ne se réduit pas à son énoncé. Elle requiert de la part du clinicien un travail d’élaboration qui tient compte de l’ambivalence du patient face à sa demande. Mais il y a aussi d’autres facteurs à prendre en compte et en particulier, de qui elle émane : le patient, le conjoint, une institution…


Il est évident que le clinicien ne peut opérer qu’à partir d’une demande du patient ou reprise à son compte par lui, et non sur commande d’un tiers (conjoint, juge, chef de service…) (Neubuger, 1980). En conséquence, il revient au clinicien d’analyser cette demande auprès de celui qui la porte.


Mais avant de pouvoir cerner la demande verbale, il reste au professionnel de transformer la démarche du patient en une demande, dans le sens où le risque est que le patient se contente de sa démarche pour remettre entre les mains du thérapeute son propre devenir (Chambon et Marie-Cardine, 2014). Pour influencer positivement ce risque, le psychologue invite de façon explicite et/ou implicite, le patient à devenir acteur de sa prise en charge. (voir le concept d’empowerment).


En clinique, cerner la première motivation (implicite, explicite) de la demande est extrêmement important car elle permet au patient de se sentir compris et au clinicien de définir l’orientation principale des premiers entretiens. Est-ce une demande d’expression ? De compréhension ? De changement ? Le clinicien doit évaluer et élaborer une représentation claire et cohérente de la motivation de la demande du patient.


BIBILOGRAPHIE

Chambon, O., & Marie-Cardine, M. (2014). Les bases de la psychothérapie – 3ème : Approche intégrative et éclectique. Dunod.

Montreuil, M., & Doron, J. (2009). Psychologie clinique et psychopathologie. Paris : PUF. 



VISUALISER L'ANAMNÈSE

  • Les événements de vie sont organisés horizontalement et verticalement sur une frise temporelle

  • Chaque événement est qualifié de : Positif /Étayant, Neutre, Négatif / Anxiogène

  • Mise en exergue visuelle de la concomitance d'événements anxiogènes

  • Évaluation de l'intensité de la crise au moyen d'une cotation sur une échelle (pastille rouge)

  • L'évolution de celle-ci par horodatage automatique (pastille verte)

  • Le bouton détail permet d'accéder à l'historique

  • Le type et le rythme des répétitions de crise sont facilement identifiables

  • Text Hover

LE CONCEPT GÉNÉRAL DE L'ANAMNÈSE

CONCEPT GÉNÉRAL DE L'ANAMNÈSE


L’anamnèse concerne l’ensemble des informations fournies par le patient sur sa propre histoire.  Selon (Ionescu, Blanchet, & Collectif, 2008) « L’anamnèse est un « canevas » qui permet de retracer la vie du sujet ; porte sur l’histoire de celui-ci. Les troubles actuels sont un effet des conflits antérieurs, d’où l’importance d’effectuer un retour sur le passé. L’anamnèse doit être méthodique parce qu’on a un ensemble de points à couvrir et qu’on doit obtenir une information précise et elle doit être associative, car elle permet une liberté du discours qui révèle certaines zones d’ombre, de confusion, voir de tabou tout comme les thèmes surinvestis ».


L’art de l’anamnèse se situe dans cette démarche souple d’investigation concernant le recueil d’un ensemble d’informations touchant notamment : les symptômes, la situation familiale, sociale, les événements traumatisants, l’environnement professionnel, les loisirs, les antécédents médicaux et personnels mais aussi les ressources  et facteurs de protection.


L’objectif est de recueillir les informations nécessaires à l’élaboration d’hypothèses sur la nature des troubles, ainsi que sur les facteurs qui maintiennent ces troubles.


« Afin d’explorer les événements importants de la vie d’une personne, il est aussi possible d’avoir recours à la représentation de la ligne de vie ». (Ionescu, Blanchet, & Collectif, 2008). C’est en nous appuyant sur le concept de ligne de vie que nous avons conçu PsyApps Pro en facilitant et augmentant considérablement l’organisation visuelle de l’information en la plaçant sur un canevas temporel dynamique.


BIBLIOGRAPHIE

Ionescu, S.,  Blanchet, A. (2008). Psychologie clinique, psychopathologie et psychothérapie. Paris : PUF.